AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tanker IV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Nombre de messages : 2510
Age : 24
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de personnage
Rang: SS
Camps: Patates Blanches
Mordz:

MessageSujet: Tanker IV   28.07.07 17:42

Tanker IV


Cette histoire se passe principalement sur Terre, mais d’autres villes portent le nom des planètes de notre jeu inactif qu’est PW. Vous retrouverez donc Arcadia, Mindher et pleins d’autres lieux, je ne dévoile pas tout. Ceci est une fan fic, pas une histoire du genre mordzien. Seulement, vous comprendrez vite mon style. Les personnages principaux seront connus et auront parfois des caractères différents de leur vraie personnalité, tandis que d’autres seront fraîchement sortis de mon imagination. Je finirai par un mot : ENJOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Nombre de messages : 2510
Age : 24
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de personnage
Rang: SS
Camps: Patates Blanches
Mordz:

MessageSujet: Chapitre I : l’hydre, de la peur au courage   28.07.07 20:32

- Jadel, réveille-toi!
- Zzz… Donuts…
- Je t’aurais prévenu, tu ne pourras pas dire bonjour à ta nouvelle voisine…
- Ahh?! {zut!}! J’avais complètement oublié! Elle est arrivée?!
- Mais j’en sais rien! Attend… Ya une voiture devant chez elle… Peut-être que…

Moi, chuis un homme, un vrai! J’ai 22 ans et j’ai les cheveux verts, stylés hein? Mes yeux sont bruns, et aucune fille n’y résiste. Sur mon front, j’ai un bandeau bleu. Pourquoi? Chacun ses secrets! J’habite à Mindher, la ville la plus fleurie de la Terre. La conne à côté de moi n’est autre que ma mère : Anko la conne. Ca sonne bien nan? Elle a beau avoir 38 ans, elle semble en avoir 20. Nombreux sont les jeunes qui la draguent… Beeerk.

Ma mother me fit un signe de la tête, la voisine était belle et bien arrivée. Au téléphone, elle m’avait dit qu’elle avait 21 ans. Juste un peu plus jeune que moi, perfect. Je quittai ma chambre, et d’un pas pressé, j’atteignis la salle de bain. Après le traintrain habituel et après m’être regardé une dizaine de fois dans le miroir, je pensa à la voisine. J’espère qu’elle est mignonne! Que je n’embrasse pas un thon pour fêter son arrivée…

- A toute ‘man!
- Rentre vite! Dis ma maman tout en m’adressant un sourire jusqu’aux oreilles.
- … Bon, allons chassez la demoiselle! Dis-je après être sorti de la maison.

Je frappai au portail de ma nouvelle voisine. Par-dessus, je vis une beauté aux cheveux rouge, yeux verts, et un peu plus bas... Ouh Pitain la poitrine… Je cachais ce sourire niais et je lui posai une petite question. Elle s’appelle Melody, vagabonde, elle aime voyager. Elle s’est installée ici avec une de ses amies : Estelle. Après avoir discuté sous un vent frais, elle m’invita à l’intérieur pour me faire visiter les lieux.

- Hey, c’est quoi cette horreur?!
- Ca, c’est le chapeau de mon amie Estelle… Elle a 16 ans d’ailleurs…
- Elle se croit magicienne ou quoi la folle Oo !
- Melody! Arrête de dire n’importe quoi! Tu es chiante quand tu t’y mets!
- Wiwi, c’est ça… Dit Melody tout en rigolant
- La magie, ça existe! Regarde ce livre… Tu y es cité, d’ailleurs, ton nom c’est Jadel
- Putain, elle m’a fliquée près du portail ou quoi?
- Mais non! Dans ce livre, il est dit que tu fais la cour à une demoiselle du nom de Melody.
- Bien sûr, moi, la grande Melody, je n’arrive pas à lire cette connerie.

J’arrêtai de l’écouter. Comme-ci je pouvais être cité dans un roman à l’eau de rose… Et comme ci ce livre abriterait de la magie. Du martien wé! Bref, taille de poitrine : 0! Que nada à se mettre sous la dent, malgré qu’elle ait une belle tête, ses cheveux bleus sont trop flash. Elle porte une toge. Sa jupe lui arrive au genoux, c’est pas là mode ça… Tout le contraire de Melody : elle, elle porte un top et une mini-jupe. Nous arrivâmes à la chambre d’Estelle ou elle reprit la parole.

- Donc, comme je l’ai dit : le livre est magique. Son avancement dépend de nos actes et de nos paroles. En clair, ne t’attends pas à ce que ton futur soit écrit directement jusqu’à tes 100 ans. En entrant ensemble dans la pièce, le livre nous dévoile ses quelques mots… « Ils affronteront un hydre maudit ». Dit la jeune fille
- Wé… Et moi, je suis le pape Louis Kramble MAC XXX, roi du sexe et gouverneur de la Commune Bois-Seigneur-Isaac. Nawak ton histoire à deux trous d’balle. Dis je d’un ton amusé.
- Et moi, Melody, je suis ta sœur! Tu ne peux donc pas me draguer, frère de malheur! En essayant tant bien que mal de faire la voix de Dark Vador.
- Mais c’est CATASTROPHIQUE, j’étais venu pour…
- ARRETEZ! J’en ai marre que vous vous moquiez de moi! Dit Estelle en étant triste.
- Que… HAAA! Criai-je en même temps que les deux filles qui m’accompagnaient.

Nous fûmes aspirés par un trou noir. Il nous conduisit droit dans une sorte de cave, remplie de verdure entourée d’ombre. On pouvait distinguer avec peine un étang qui était au centre de cette pièce. Là-dessus, Estelle fut putréfiée, ce qui, vraisemblablement, choqua Melody, qui ne savait toujours pas ou elle était, et qui croyait qu’elle vivait un cauchemar. Elle s’agita comme ci elle se réveilla, puis elle ouvrit les yeux. Elle comprit que tout était réel.

- Hey, Estelle, tu as bouffé une tombe ou tu chies ta mère! Cria Melody qui était en pleur.
- Hey, Melody… Regarde l’eau… Dis-je tout en tremblant.
- Que… Le livre! Vite! Dit-elle en s’emparant du livre.

Pas le temps de bouquiner, un monstre émergea de l’eau croupie. Il y avait 3 têtes, toutes aussi menaçantes les unes que les autres. Melody ne comprit rien au langage du livre. Apparemment, Estelle était vraiment une magicienne. Seulement… Vu son état, elle sera plus un poids qu’une véritable aide. Un mot résonna dans ma tête, ce mot très lâche : fuit, fuit le danger. Mais il n’était pas l’heure de fuir, sachant que deux amies pourraient mourir!

- Je… J’arrive enfin à traduire! Jadel, dès que j’ai finit, je te lis ce ><’ de livre! Dit Melody d’un air tranquille, tant en sachant que la peur la rongeait.
- Ok, mais grouille toi, je le sens mal sur ce coup là! Dis-je en espérant péter les tympans du monstre.

Je fis un bond, et, dans les airs, je sortis mes dagues. Elles étaient couvertes de poison. J’empalai deux des têtes du monstre, tout en esquivant un coup de sa troisième tête. Sur mon attaque, les têtes se transformèrent en pierre avant de tomber en morceau. Cependant, le battre n’était pas aussi facile : 6 autres têtes émergèrent! La dernière à émerger cracha un torrent d’eau m’éjectant sur le mur. Melody s’affolait encore plus, puis finit la traduction.

- Jadel, ça ressemble à une incantation! Je la lis! Ho Soleil à ton apogée, tes couleurs vives montrant ta puissance, ta taille montrant ta force, aide nous, que ton Zénith fasse tomber des flammes de l’immensité du ciel… Fire Wall! Cria Melody tout en tombant dans le coma, vidé de son énergie.

Du lieu ou j’étais, je pouvais voir des flammes sur le plafond faisant fit de ciel, formant ainsi une plate forme, qui, après quelque temps, s’écroula sur le monstre. Cette fois, c’est 5 têtes qui s’effritèrent. D’autres têtes les remplacèrent aussi tôt. Leur nombre atteignit les 17. Je me releva de ma marre de sang. Je pressentis le mouvement du monstre, qui voulait gober Estelle ainsi que Melody. Trop tard : Melody fut gobée d’un mouvement agile et rapide.

J’avais un poids en moi, je me sentais très mal, la peur et la haine m’envahit. Je voulais venger Melody, mais je n’en avais pas les moyens. Dans un élan de courage, je narguai le monstre. Je fus vite accueillit par 13 autres têtes. Je me dis qu’il n’y avait plus qu’un seul moyen : Lancer un sort, pas d’autre choix. Je courus vers le livre, mais le monstre était plus rapide : il m’éjecta une fois de plus sur le mur grâce à un torrent d’eau.

Je ne bougeais plus, réunissant un maximum de force. J’avais l’impression que j’avais des côtes brisées. Le monstre, croyant que j’étais mort, fonça vers moi pour me gober, mais, avec une agilité incroyable, je fis une roulade et m’empara du livre. J’étais enfin sur le point de terrasser ce monstre, il semblait ne jamais crever. Là, je fis une petite traduction rapide.

- Leurs plumes rayonnants sous un voile de ténèbre, leur vie est maudite, et, comme les combattants, les corbeaux possèdent une vie parsemée de problème, unissons donc nos forces et combattons ensemble ce destin! Eclat des Ténèbres! Dis-je, à bout de force, entièrement vidé de mon énergie.

Une force mystique s’empara de mon bras droit, le forçant à se plier vers mon cœur, avant de l’étendre à la droite du monstre. J’eus un frisson, croyant que c’étaient des âmes damnées. Des plumes sortirent d’un trou noir avant de se transformer en épine, et tranchèrent l’hydre. Le corps de ce monstre était parsemé d’entailles. J’étais vidé de mon énergie, mais je vis le monstre s’effondrer sur le sol humide, il était mort.

De la verdure remplaçait les ténèbres qui arpentaient le sol, le voile d’ombre disparut progressivement, la lumière revenait peu à peu. Sur certains blocs de pierre, on pouvait apercevoir des échelles. Etait-ce la sortie? Je ne pouvais pas le dire, je m’écroulai sur ce nouveau sol, et un sourire se dessina sur ma figure, j’étais heureux d’avoir pu protéger de ma vie deux femmes… Jusqu’à ce qui pourrait être ma mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Masculin
Nombre de messages : 2510
Age : 24
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de personnage
Rang: SS
Camps: Patates Blanches
Mordz:

MessageSujet: Chapitre II : stupeur et révélation   29.07.07 14:31

J’ouvris lentement les yeux… J’étais dans une chambre d’hôpital, je me sentais mal, et je regardai le bilan sur le mur… Uch, 3 côtes cassées et la jambe gauche brisée. Seulement, je ne sentais qu’un putain de mal au crâne. Il n’y avait pas de plâtre sur ma jambe, donc, ça devait être quelqu’un d’autre. A ma droite, je vis un homme qui s’amusait à balancer des pops corns sur le mur. En pure sympathie, j’engageai la conversation.

- Hey… Salut. Dis je calmement, alors que le gars était complètement emballé de bandelettes.
- Ho frère, tu vas bien? Vé la poitrine de cette infirmière putain!
- C’est toi le gars avec 3 côtes cassées ?! Dis-je avec un ton grave.
- Nan j’en ai 4. Zavaient mal regarder ces big boulz. Dit l’homme.
- Tu n’as pas mal Oo ?! T’es pas normal…
- Tié Rhéné! J’ai l’habitude moi. Si j’ai ça, c’est à cause d’un pari concernant 3 petits camions à se prendre sur l’autoroute…
- Tain mais t’es fou ou quoi ?!
- Tu m’cherche ou quoi! M’traite pas d’vieux fada! Puis, me tutoie pas, tu m’connais pas! Fin bon… Je m’appelle Benji.
- Heu… Monsieur Jadel, vous pouvez partir si vous le voulez. Dit l’infirmière à grosse poitrine.
- Enfin! Bzzz… Quel timbré ce gars, dis-je en fermant la porte de la chambre tout en l’insultant.

Bzzz, c’est l’asile psychiatrique ici ou quoi ?!! Une seconde de plus à côté de ce con et je me suicidais! Je pressai le pas à l’infirmière en regardant comme un pervers le bas qui bougeait de gauche à droite. Depuis la fenêtre, je regardai le ciel. Pas un seul nuage, perfect! Ca me prendra plus de 1 heure pour atteindre le centre ville à pieds. C’est plutôt chiant que les bus ne circulent pas le dimanche…

Pendant ce temps, chez Melody

- Tu devrais faire attention au voyeur… Se balader à poil dans une villa comme ça, c’est plutôt imprudent et ça ne te ressemble pas… dit Estelle.
- Je sais je sais… Mais je sais toujours pas quoi offrir à Jadel… Il m’a sauvée… Mais je n’ai aucune idée de cadeau… Et il est mignon… Je sais pas quoi faire…
- Serais-tu tombée amoureuse?
- Je… J’en sais rien. Ca fait un bail que je n’avais plus éprouvé ça pour un mec…
- Offre lui alors un cadeau qui vient du cœur…

Une heure après, dans le centre ville

- Bon, là… me vla enfin chez Melody… Dis je, tout en ouvrant le portail qui n’était pas verrouillé et en passant la porte ouverte de la villa. Hey, Salut Estelle, Salut Melo... Dis tout en étant coupé par les cris de Melody qui venait à peine de mettre son string et son soutif.
- HAAAAA! Espèce de pervers, ça se fait pas de rentrer chez les gens comme ça! Cria Melody tout en me frappant car elle n’avait pas fait attention à qui c’était.
- Heeu… Melo… Dit Estelle tout en m’envoyant dans la chambre de Melody.
- Que… C’était… Jadel ?! Dit Melody qui reprenait lentement ses esprits.

Estelle n’eut pas d’autre réponse que d’un signe de la tête. Là, Melody commença à s’affoler, car elle avait compris qu’elle m’avait giflée. Quel Bazard! Estelle tenta de la rassurer et, d’elle-même, Melody ajouta qu’elle viendrait me parler une fois qu’elle se sera remit de ses émotions. Cinq minutes plus tard, Melody ouvrit la porte, toujours en étant qu’en sous vêtement, puis elle claqua la porte avant de la fermer à clef. Estelle esquissa un sourire.

- Alors, mon lit est confortable? Dis Melody tout en se mettant sur moi.
- Hey, tu fais quoi?! Dis en la regardant droit dans les yeux
- Chuuut… Ne parles pas, ne dis rien, ferme simplement les yeux et laisse toi guider… Et… Merci, de m’avoir sauvée, dit lentement Melody tout en m’embrassant, et… Excuse moi… De t’avoir giflée…

Elle se retira puis se rhabilla devant moi, elle n’avait plus honte de se montrer, vu que je l’avais déjà vue presque entièrement dénudée. Je sortis du lit à mon tour, elle m’adressa un sourire avant de se faufiler derrière moi et de me cajoler. Elle ouvrit la porte, et je vis un clin d’œil discret d’Estelle portant vers Melody. Après avoir mit une bouteille de vodka sur la table. Après avoir cuvé la bouteille avec mes deux compagnes, j’engageai la conversation.

- Estelle… Comment as-tu fais pour reprendre ton état normal?
- Dès que tu t’es évanouit, le monstre disparut et l’eau du lac laissa place à un souterrain encore plus obscure. Je voyais ce désastre de moi-même, mais je ne contrôlais plus mon corps. Ensuite, je pouvais de nouveau bouger. Mais là, je vis des bêtes noires qui sortaient du souterrain. Je me suis dit que lire le livre me donnera une aide, et j’ai appris la téléportation. D’ailleurs, Melody apparut une fois le monstre mort.
- Et le livre? Ou est il? Dis-je lentement.
- Justement… Ce pouvoir ne me permets pas de transporter des objets, tes dagues et le livre sont restés là bas… Et j’ai pu sentir la puissance des monstres… Ils sont plus puissants que l’Hydre… Nous devons être plus nombreux…
- Seulement, je ne vois pas qui pourrait nous aider, dit Melody, nous ne sommes que 3!
- J’ai ptet un con qui pourrait nous aider… En effet… Benjouille, ramène tes couilles! Dis-je éclatant de rire.
- Où il se trouve le dindon? Dit Estelle pour se moquer de Benji.
- Chut la planche à repasser, dit Melody d’un ton plus que moqueur.
- Il est… A L’HOPITAL PSYCHIATRIQUE =)
- Heeeeein?! Crièrent les deux femmes.

Après une tentative ratée d’expliquer à ma mère qu’elle avait picolée comme une polonaise sans le savoir, tout en disant que je lui avais dit que je dormirais chez mes nouvelles voisines, mais on se demande pourquoi je dis ça alors que Melody est juste à côté, et après quelques claques sûrement plus que méritée, nous sommes partis en direction du lieu le plus protégé de la ville : l’asile.

- Heeeu… Bonjour… Est-ce que nous pourrions voir Benji? Je suis un cousin plus qu’éloigné à lui. Dis-je calmement tout en faisant signe à Melody et à Estelle de faire les mytho en prenant exemple sur moi.
- Moi, je suis sa sœur… Je m’appelle Monika, dit Estelle qui tirait une sale gueule.
- Monika le gros caca… Moi, je suis la petite amie de mon kel namour de benji… Dit Melody qui ricana en voyant la tête que je tirais

Je ressemblais à un bison rouge prêt à cogner tout et n’importe quoi, mais j’eu une surprise tellement grande que même mémé pourrait pisser dans son froc rempli de brun et on se demande pourquoi mais sa fait 4 mois qu’elle n’a pas prit de bain… Bref, nous venons d’apprendre que Benji avec réussi à s’enfuir de l’asile Oo Faut le retrouver, et vite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade
Scientifique Fou
Scientifique Fou


Masculin
Nombre de messages : 2277
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
Rang:
Camps: Patates Blanches
Mordz:

MessageSujet: Re: Tanker IV   24.11.08 23:56

gecri. (PWND addun qui croit avoir son tout new chapter Noëliste)
Bon s'pour dire que cette fic elle belle est bien morte...
Et renaitra de ses cendres tel petit jésus le jour de nowel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addun
Assassin
Assassin


Masculin
Nombre de messages : 4497
Age : 23
Localisation : J'suis pas un GPS &gt;.
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Rang: S+
Camps: Patates Vertes
Mordz:

MessageSujet: Re: Tanker IV   25.11.08 18:09

Pwitain je me suis fait niquer, en voyant un post j'y ai grave cru >.<"

_________________


=>Allez les Bleus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tanker IV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tanker IV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sentinelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patate Warz: LE FORUM :: Le Refuge des Féculents :: Coin des Fans :: Fics Général-
Sauter vers: