AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la déchéance de Nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuit
Maîtresse des poupées
Maîtresse des poupées
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1323
Age : 23
Date d'inscription : 30/03/2009

Feuille de personnage
Rang: S+
Camps: Guilde Neutre
Mordz:

MessageSujet: De la déchéance de Nuit   20.06.10 23:40

Qui a dit qu'un enfant élevé de façon monoparentale pouvait aussi bien s'en tirer que les autres ?
Il y a quelques petites choses à savoir sur Nuit. Avant d'être la reine des Mercenaires, avant d'être l'incarnation de la Luxure, avant même d'être l'impératrice de cet univers troublé qu'est le Rêve Agité, Nuit n'était qu'un bébé. Un tout petit bébé, éjecté par une maigre et affaiblie Restless Dream. Cette dernière est morte peu après, laissant son enfant aux petits soins de son amant, le fidèle Diabolo, général de l'armée des Patates Roses. Tout cela s'est produit il y a plus de 2720 ans aujourd'hui.
Il faut comprendre : Nuit n'était pas une enfant de mauvaise foi. Ça, non ! Toute petite déjà, elle avait la soif d'apprendre, et auprès de divers professeurs particuliers, elle apprit à maîtriser aussi bien l'arithmétique que les arts sous toutes leurs formes. Friande de théâtre et de littérature, Nuit profitait de son insomnie maladive pour lire toute la nuit alors qu'elle n'était âgée que de 6 ans. Comment se fait-il alors qu'un enfant si sage et si mignon ait pu tomber aussi bas ?
Tout d'abord, au niveau génétique, Nuit n'était pas gâtée. Fille de Restless Dream, vous l'aurez compris, elle a acquis par hérédité le pouvoir de maîtriser le Rêve Agité... ou de se faire maîtriser par lui. Nuit, pour peu qu'elle ne fermât l'œil, fut hantée de visions d'âmes torturées, d'enfants criant à l'aide, de tentacules de chair morte se répandant sur les sols d'une planète innocente... Bref, son enfance fut quelque peu troublée à ce niveau. Son père génétique n'était pas là pour arranger les choses : elle était fille de sang du grand Fenrir, le Loup Solitaire, assassin malheureusement connu de tous. Avec des parents pareils, on ne peut espérer qu'une semence quelque peu tordue !
Ensuite, il faut savoir qu'être hantée par le fantôme de sa mère, pour une fillette, ça n'est pas très sain. Bercée par les histoires de son père par intérim (comprenez Diabolo, pas Fenrir, qui n'aurait jamais pu élever un enfant pour rien au monde), Nuit s'imaginait sa génitrice comme la plus grande héroïne de ce monde. Dès qu'elle fut assez âgée pour aligner deux pensées, elle fit de sa vie une pièce, une éloge à la gloire de sa mère défunte. Et quand on fait tout pour ressembler au Fléau de Satan, on ne peut pas bien tourner...

(à compléter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De la déchéance de Nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patate Warz: LE FORUM :: Le Refuge des Féculents :: Histoire des personnages-
Sauter vers: