AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Mais pourquoi l'avez-vous appelé??"

Aller en bas 
AuteurMessage
B. de Cod
Moho Dux Bellorum
Moho Dux Bellorum


Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Quatrième Temple
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Rang: S+
Camps:
Mordz: ?

MessageSujet: "Mais pourquoi l'avez-vous appelé??"   15.06.18 21:51

***Quelques heures avant les derniers événements de Nibelheim - Lieu inconnu***

"Mais, vous êtes certain de vouloir...
- Petit, il n'y a pas d'autre échappatoire. Tu y iras de ma part, et tu feras ce que je t'ai demandé."

Le messager, tout tremblant, regardait son maître, les yeux embués de larmes. Toute sa carrière durant, soit pendant plus de la moitié de sa jeune vie, il s'était préparé à ce moment. Mais, malgré toute cette préparation, malgré ces instructions, cent fois répétés, ces scènes vécues encore et encore en imagination, voila qu'aujourd'hui, il doutait de sa capacité à réussir la mission qu'on lui imposait.
Celle de réveiller celui qui allait tuer le Chey.

"Maître... On dit qu'ils ne laissent personne approcher leurs temples...
- Ils te laisseront, toi, parce que tu viens de ma part. Ils reconnaîtront les signes.
- Et s'ils ne les reconnaissent pas?"

Un éclair de dédain passa dans les yeux du maître.

"S'il ne les reconnaissent pas... Alors ils feront de toi un esclave, sans nul doute. Condamné à servir toute une longue vie la folie de leurs seigneurs de guerre." Le maître avait parlé d'un ton posé, découpant chaque mot comme pour en savourer l'impact sur le jeune messager. "Et ce seigneur de guerre là... Crois moi mon petit, même esclave, tu n'auras pas le temps de t'ennuyer..."

Le messager frissona. Il savait ce qu'il avait à faire, et tendit la main. Le maître lui remis un boîtier.

"C'est bon. Tu portes mes couleurs et mon message. Nul doute qu'ils te laisseront passer. Trouve le quatrième temple. Quelque part où les monts de Fint tombent dans la mer. Va.
- Maître Chey...
- Qu'as-tu, à la fin?
- Bonne... Bonne chance."

Ces mots se perdirent dans le lointain. Après une brève hésitation, le messager disparut dans le lointain. On n'en entendit plus jamais parler.


Extrait du manuel : \"Histoire des civilisations sélénites" - Université de Central, Central Twulipe, Twuliplanet a écrit:
La Lune.
Astre éternel gravitant autour de notre bonne vieille Twuliplanet. Et pourtant, la seule folie des patates aura suffi à faire sombrer l'une des plus grandes merveilles de la nature dans la partie Est de l'Océan des Royes... Mais cette Lune, ce bijou astronomique, était aussi un miracle culturel, peuplé depuis des millénaires par des vagues d'immigration successives. Comment en smmes-nous arrivés là?

En des temps immémoriaux, les légendes de Warz antérieures à l'Exode racontent l'histoire de mages à la puissance incommensurable. Ces mages, soucieux de voir grandir leur pouvoir, souhaitaient échapper à la mort, afin d'aller toujours plus avant dans leurs recherches et désirs.
Ainsi, peu à peu, à force d'expériences et de sorts terribles, ils se débarrassèrent de toutes la capacités que les patates appellent "vitales". Ils ne mangeaient plus, ne respiraient plus, ne souffraient plus. Làs, les années passant, ils se rendirent compte que, délestés des chaînes du commun, leur existence était devenue morne, exempte de tout désir, presque de toute réalité.
Ce constat ouvrit la porte à un autre, plus douloureux encore, et la honte de ce qu'ils avaient fait les poussa à se masquer et à fuir, avec leurs disciples, où personne ne pourrait constater leur déchéance.
Ainsi, dit-on, naquit le peuple Moho.

L'histoire enjambe les années, jusqu'à l'arrivée des Twulipiens Violets, et la fondation des premiers Clans. Les Twulipiens, investissant Twuliplanet, ne tardèrent pas à se lancer dans la conquête spatiale. Un nouveau groupe de colons s'élança vers la Lune.
Sombres heures que celles de la confrontation entre ces nouveaux arrivants et le peuple Moho.
Mais les Twulipiens ne voulaient pas renoncer à ces terres nouvells, aussi bâtirent-ils forteresses et citadelles, et, au fil des guerres, s'établirent sur la face "visible" de la l'astre lunaire, laissant le peuple Moho à l'obscurité éternelle de la face cachée.
Ainsi naquit le peuple Vel.
C'est à cette époque que fut découverte l'extraordinaire affinité des Twulipes pour ce sol étrange, et, les plantations allant bon train, la Lune prit un teint rouge au ciel des Twulipiens, et obtint son nom de Cendria.

Mais tandis que les Twulipiens Vel bâtissaient et développaient des technologies toutes plus folles les unes que les autres, s'éloignant petit à petit de leurs ancêtres terrestres, les Moho, eux, n'étaient pas en sommeil.
Pour les besoins de travaux toujours plus mystérieux, ils avaient besoin d'esclaves, corvéables à merci. Si les premiers furent des prisonniers de guerre Vel, au fil des temps, une forme de fraternité apparut entre ces deux peuples. La fraternité devint amitié, l'amitié alliance, et, après des siècles de cohabitation, l'idée invraisemblable que les terrestres étaient l'ennemi fit son chemin.
Ensemble, les sélénites subirent pour offrir aux Twulipiens les trois "Âges Noirs", guerres entre la Lune et la Terre, où les sélénites, devenus puissants et cruels, enlevaient sans vergognes des terrestres par miliers pour les réduire en esclavage.
Ces esclaves, avec le temps, constituèrent la troisième ethnie sélénite, celle du peuple Kayna.
Cette éthnie a acquis reconnaissance et renommée dans les décénies ayant précédé le Cataclysme, notamment après la pacification de la Lune par les Royes.

"...
Seigneur de Cod...
... Nous avons... Besoin d'aide...
Je vous en conjure... Entendez ma prière..."


\"Us de coutumes du peuple Moho" - Université d'Agi Saven, Angoba, Twuliplanet a écrit:
Tous comptes faits, et malgré des millénaires d'une cohabitation forcée, nous ne savons que très peu de choses des us et coutumes du peuple Moho. Il s'agit de l'un des derniers peuples vivant en territoire fédéral n'ayant jamais prêté allégence à la Couronne.
En effet, contrairement aux Vel, établis depuis le Cataclysme à Velnor, dans les Monts de Fint, en Twulipie Orientale, et sur l'île de Gihim Goroth, ou aux Kaynas, vivant quasi en intégralité sur le Mont-Lune, les Moho n'ont pas accepté de rejoindre la bannière Twulipienne lors de la Reconquête, renvoyant systématiquement tout émissaire en marche vers leur territoire.

[...]

On ne connait pas de réel leader à cette étrange éthnie. Nous savons que leurs élites sont, pour le plus clair du temps, en sommeil dans des temples, où ils attendent, masqués et servis par le peuple, qui leur voue un véritable culte, attendant de rares occasions, dont les tenants et les aboutissants demeurent obscurs.
Les derniers relevés dénombrent seize de ces temples sur le sol de Twuliplanet, depuis la chute de l'astre lunaire lors du Cataclysme, avec une concentration particulièrement importante dans les pays déserts des Monts de Fint et dans les îles de l'archipel de Gihim. Malheureusement, aucune équipe, qu'elle soit scientifique, journaliste ou militaire, n'a pour l'heure réussi à approcher, et encore moins à pénétrer ces temples.

L'un des éléments notables concernant la diplomatie autour du peuple Moho a surgi à la face du monde libre il y a quelques années, lorsque, désireux de fédérer les Moho, et suite à une quelconque provocation en réponse à un appel à la négociation, le gouvernement de Minas a tenté une intervention militaire contre un temple situé dans les Monts de Fint. De la modeste division composée d'une centaine d'hommes entraînés et de deux chars blindés, aucun ne peut se targuer d'être revenu en territoire fédéré.
Un seigneur de guerre Moho avait alors fait savoir que toute nouvelle tentative de ce genre se solderait par l'éradication de toute les patates de Twuliplanet.
Si ces propos semblent disproportionnés, la puissance de feu Moho n'a pu être vérifiée, le gouvernement fédéral ayant depuis abandonné toute velléité de conquête de ces étranges sélénites.

[...]

Bien des mystères entourent le peuple Moho, et il est certain que leur tendance à l'otarcie ne nous aide pas à en savoir plus sur ce rameau méconnu des civilisations sélénites.

Une grande salle, les murs en pierre lisses, uniformes, d'un bleu métallique et sombre. Une grande salle dans la pénombre. Sur le sol, l'émetteur porteur d'un bien étrange appel à l'aide, répète en boucle son message.
Juste devant le mur du fond, entouré de deux servantes agenouillés, immobiles, statues de cire dans ce décor figé, flotte un sarcophage qui semble être fait d'argent. Partout dans la pièce sont disséminés d'étranges totems, trésors de guerre d'âges et de lieux oubliés.

Soudain, une étrange lumière nimbe le sarcophage. Mouvement. L'une des servantes tourne la tête. Son visage se peint d'effroi, et elle s'effondre, foudroyée par la terreur. L'autre n'ose esquisser le moindre mouvement.
La sarcophage n'est plus. Volatilisé.
Il laisse place à une étrange patate, d'imposante stature, portant une sorte de masque lui couvrant la moitié supérieure du visage, dans lequel est enchassé un monocle, côté droit.
L'apparition hoche la tête, et avance d'un pas léger vers la sortie du temple, écrasant le petit boîtier à message au passage.

"B... Bon retour parmi nous, Seigneur."


Rapport remis au Seigneur Riel Vogan - Archives de Gihim Goroth a écrit:
Le dernier pic d'activité du quatrième temple a été observé avant le Cataclysme. Il est à notre connaissance toujours occupé par le baron B. de Cod, transfuge Vel ayant choisi de rejoindre le camp Moho dans des circonstances mystérieuses au début de la colonisation lunaire, il y a plus de cinq mille ans.
Pour rappel, le baron de Cod est l'un des plus puissants seigneurs de guerre Moho. On dit qu'il est le seul à pouvoir regarder dans les yeux l'Indû. Il possède au moins deux Immortels dans les fonds du temple, et une compagnie de Météorides à ses ordres.

Le quatrième temple n'a montré aucun signe d'activité à ce jour. Nous poursuivons la surveillance, sauf instruction contraire de votre part.

Hé bien, on dirait que je suis ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berkut
Maraudeur
Maraudeur


Nombre de messages : 50
Localisation : Lieu du prochain massacre.
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Rang: ???
Camps: Camps Scénaristique
Mordz:

MessageSujet: Re: "Mais pourquoi l'avez-vous appelé??"   15.06.18 23:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelcher
Zelcher Highwind
Zelcher Highwind


Féminin
Nombre de messages : 342
Age : 18
Date d'inscription : 30/01/2015

Feuille de personnage
Rang: C
Camps: Patates Roses
Mordz:

MessageSujet: Re: "Mais pourquoi l'avez-vous appelé??"   18.06.18 22:20

Blague à part, ce personnage semble être une sorte de "wild card", assez imprévisible...et amateur d'esclaves. Because \'SISI\'

Il va mettre de l’ambiance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. de Cod
Moho Dux Bellorum
Moho Dux Bellorum


Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Quatrième Temple
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Rang: S+
Camps:
Mordz: ?

MessageSujet: Re: "Mais pourquoi l'avez-vous appelé??"   20.06.18 16:29

C'est exactement l'idée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Mais pourquoi l'avez-vous appelé??"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Mais pourquoi l'avez-vous appelé??"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez -vous honte parfois ?
» Avez-vous le pied marin...
» avez vous une bonne estime de soi ?
» Avez vous une musique préférée dans le jeu ?
» Avez-vous des chats ? :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patate Warz: LE FORUM :: Le Refuge des Féculents :: Histoire des personnages-
Sauter vers: