AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden
Mercenaire XD
Mercenaire XD


Nombre de messages : 219
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas.
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Rang: D
Camps: Guilde Neutre
Mordz:

MessageSujet: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   29.01.09 17:08

[Bon, voilà, je vais essayer de faire revivre la partie «fic générale» avec mon nouveau récit! Bonne lecture.]

Une nouvelle vie pour Harry Potter?

Chapitre 1 : Absent?


-Potter, pouvez-vous me dire quels sont les effets du sang de licorne?

La voix sévère de Rogue résonnait péniblement dans la salle de classe, tandis que Harry restait silencieux. Sa voisine, Hermione Granger, avait la main haut perchée pour répondre à cette question qui, selon elle, paraissait extrêmement facile.

-Je ne sais pas, monsieur, déclara Harry d’une voix gênée.
-Je m’en doutais, aucune connaissance dans le monde magique. Je retire cinq points à Gryffondor pour ce manque de culture générale, fit Rogue en esquissant un petit sourire mauvais.

Quelques essoufflements dépités retentirent dans la salle, comme pour exprimer leur peine d’avoir perdu quelques points à cause de ce Harry Potter qui, malgré sa célébrité, ne connaissait absolument rien au domaine de la magie. Harry fit semblant de ne pas entendre les quelques jurons que ses camarades lançaient à son égard. Soudain, la sonnerie magique retentit d’une douce mélodie et annonça le prochain cours d’une voix agréable.

Harry recula sa chaise qui frotta bruyamment sur le sol, déposa ses cahiers dans son sac et quitta la salle de classe. Il prit les escaliers tandis qu’une voix familière l’interpella.
-C’est par là le cours de monsieur Flitwick, dit Ron en désignant le couloir à l’opposé.
-Je n’y vais pas, annonça Harry d’une voix désemparé. Surtout si c’est encore pour abaisser les points de notre maison…
-Ne raconte pas bêtises, Harry! Rogue est le seul professeur qui ôte les points de notre maison pour des raisons futiles! rassura Ron.
-Non, je pense que je vais aller faire un tour de balai... ça me fera du bien.
-Très bien, comme tu veux... on se voit à l'heure du déjeuner? demanda Ron.
-Bien sûr...

Harry descendit lentement les marches de l'escalier, tandis que Ron rejoignait Hermione pour se rendre au prochain cours de magie. Le jeune rouquin évita de tout raconter à Hermione, afin d'éviter une colère qu'il subirait inexorablement. Il se contenta d'un sourire niais, au milieu de quelques tâches de rousseur.

Pendant ce temps, le jeune Potter se faufilait dans les couloirs en évitant d'attirer le regard de quelques fantômes ou des tableaux animés. Ces derniers ne manquaient jamais d'entamer une discussion lorsqu'ils croisaient quelqu'un dans le couloir. Lorsqu'il arriva dans la Grande Salle, il vit quelques élèves assis dans des fauteuils de cuirs, à proximité d'un feu crépitant. La plupart étaient endormis, ce qui facilita la tâche de Harry. Ce dernier se dirigea vers la sortie du collège, en évitant le regard de quelques élèves qui étudiaient leurs cours de botanique.

Ron regardait par la fenêtre, tandis que le professeur Flitwick entamait un discours sur les sortilèges et enchantements. Ses épais cheveux blancs remuaient à chacun de ses mouvements, et sa voix suraigüe était aussi désagréable qu'un hululement de hibou malade. Hermione, malgré tout cela, semblait être la seule élève qui éprouvait un quelconque intérêt à ces explications. De l'autre côté de la salle, du côté de la fenêtre, Ron aperçut Harry qui marchait tranquillement vers le stade de Quidditch. Ron détourna le regard et fit semblant d'écouter le discours du professeur Flitwick. Lorsque Ron sembla enfin s'intéresser au cours du professeur aux allures de gobelin, on frappa à la porte. Monsieur Flitwick s'interrompit brusquement et ordonna qu'on entre. La porte s'ouvrit alors doucement, en laissant découvrir un visage stricte et sévère. Sur ce visage était posé une paire de lunettes rondes qui abritaient des yeux d'un gris rocailleux. Au sommet figuraient des cheveux marrons ramenés par un chignon. Ses lèvres pincées et livides remuèrent légèrement.
-Est-ce que Harry Potter est ici? demanda le professeur McGonagall d'une voix sévère.
Le professeur Flitwick brandit sa baguette magique vers un petit cahier, marmonna quelques paroles inintelligibles et l'ouvrage se mit à flotter dans les airs, jusqu'à rejoindre les mains blanchâtres du petit homme. Il feuilleta le livre et s'aperçut que Harry Potter était noté absent. Il s'éclaircit la gorge et se tourna vers la directrice de la maison Gryffondor.
-Non, il est absent à ce cours, dit le professeur Flitwick avec respect.
Le professeur McGonagall baissa les yeux, comme dépitée, et referma la porte en souhaitant bon courage aux élèves.

Pendant ce temps, Harry pénétrait dans l'enceinte du stade de Quidditch. Il alla dans les vestiaires de l'équipe Gryffondor et se dirigea vers son casier, où son nom était griffonné par quelques écriteaux verdâtres. Sans doute une œuvre d'un élève de la maison Serpentard. Harry pensa tout de suite à Drago Malefoy. C'était sans doute la personne que Harry haïssait le plus, après le professeur Rogue. Ses cheveux blonds plaqués en arrière et ses yeux d'un vert émeraude traduisaient souvent un regard hautain et méprisant. Il était toujours accompagné de Crabbe et Goyle, deux personnages grassouillets et débiles qui faisaient sans doute office de «garde du corps». Drago, pour on ne sait quelle raison, éprouvait une certaine haine envers Harry Potter. Ce dernier pensait que c'était plutôt de la jalousie.

Le jeune sorcier à la cicatrice en forme d'éclair tira sa baguette magique, la fit tournoyer dans les airs et la pointa sur les écriteaux, qui disparurent dans une petite détonation. Il ouvrit son casier et empoigna son Nimbus 2000. Ce balai était, à l'heure actuelle, le balai le plus rapide du monde. Son manche en acajou était solide et rayonnant, tout comme les lettres d'or qui ornaient le manche et traduisaient «Nimbus 2000». Sa forme élégante et les branches qui ponctuaient le balai permettaient une vitesse de pointe fulgurante. Il referma le casier et sortit de l'enceinte du stade. Il enjamba son balai et s'envola aussitôt, après avoir violemment tapé du pied sur le gazon. Dans les airs, tout était tellement plus somptueux. Harry admira le collège du haut de son balai, tourna la tête et regarda en direction de la forêt interdite qui était située à proximité du collège Poudlard. Le vent transportait quelques cris rauques et bestiaux qui venaient de cette forêt dont les élèves redoutaient le contenu. Il tourna à nouveau la tête et ses yeux d'un vert émeraude tombèrent sur une petite cabane en bois. C'est ici que résidait le garde-chasse de Poudlard, Hagrid. Cet homme, à l'allure imposante, était particulièrement sympathique avec Harry. Ce dernier, toujours posté sur son balai, redescendit jusqu'à la terre ferme et se dirigea vers le collège. Il avait promis à Ron qu'il serait là pour l'heure du déjeuner. De plus, le fait de ne pas avoir assisté au cours de sortilèges et enchantements du professeur Flitwick constituait une faute grave. Lorsqu'il arriva enfin à poser les pieds sur le sol, il attrapa son balai et murmura quelques paroles. Le balai voltigea dans les airs et se dirigea tout seul vers les vestiaires de Gryffondor. Harry, de son côté, poussa la porte du collège dans un grincement horrible et se dirigea vers la Grande Salle d'un pas maladroit.

A ce moment-là, la sonnerie magique retentissait à nouveau dans les salles de classes et annonçait le déjeuner. Au programme, des mets succulents attendaient les élèves, et ces derniers sortirent vivement dans la classe pour rejoindre la Grande Salle. Hermione, inquiète au sujet de Harry, fusillait Ron d'une tonne de questions auxquelles Ron faisait semblant de ne pas avoir la réponse. Lorsque les deux amis de Harry arrivèrent à la Grande Salle, celle-ci était déjà à moitié remplie. Les quatre maisons étaient réunis autour de tables remplis de nourriture. Harry était déjà assis à la table réservée aux Gryffondor et grignotait quelques frites.
-Harry! cria Hermione d'une voix forte. Où est-ce que tu étais?
-Eh bien, euh... j'étais parti à l'infirmerie, ma cicatrice me faisait souffrir, mentit Harry.
Ron ne put s'empêcher d'esquisser un sourire, en essayant de dissimuler son fou rire. Ce dernier, ainsi que Hermione, s'assirent auprès de Harry et se servirent dans les plats disposés sur la table.
-Le professeur McGonagall te cherchait, tu devrais peut-être lui rendre visite après le déjeuner, suggéra Hermione en mâchouillant un morceau de viande rouge.
Harry approuva d'un signe de tête, tandis que Ron s'empiffrait de saucisses qui baignaient dans une mare de ketchup.

Après l'heure du déjeuner, Harry se sépara de Ron et Hermione et se rendit dans le bureau de la directrice des Gryffondor. Il toqua sur la porte à trois reprises, et une voix sévère lui ordanna d'entrer. Harry s'exécuta et referma la porte.
-Bonjour Harry, fit-elle d'une voix plus agréable.
Harry marmonna quelques mots semblables et se demandait ce qu'il faisait dans le bureau du professeur McGonagall. La pièce était remplie de tableaux en tout genre, dont les protagonistes ne pouvait s'empêcher de tirer des grimaces à Harry. Il tourna le regard et s'attarda sur les armures qui entouraient la pièce. Elles brillaient d'une couleur argenté, aussi lumineuses que la Lune. Harry plissa les yeux lorqu'il se rendit compte de la lumière que ces armures dégageaient. Harry, au terme de cette contemplation, tourna à nouveau le regard vers le professeur McGonagall qui prit la parole.
-Harry, si je souhaite que vous soyez dans mon bureau, c'est pour vous poser une question, dit le professeur.
-Euh, d'accord. Je vous écoute, répondit Harry d'une voix hésitante.
Il y eut un petit silence et on entendit les ricanements des tableaux qui semblaient se moquer de Harry. Le professeur s'éclaircit la gorge et adopta à nouveau une voix sévère.
-Où étiez-vous pendant le cours de sortilèges et enchantements du professeur Flitwick?

____

Voilà, n'hésitez pas à donner votre avis. :]


Dernière édition par Eden le 30.01.09 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89den
Addun
Assassin
Assassin


Masculin
Nombre de messages : 4497
Age : 23
Localisation : J'suis pas un GPS >.
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Rang: S+
Camps: Patates Vertes
Mordz:

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   29.01.09 17:19

Très bien écrit, même si une fic sur hp quand on les a tous lu sa fait bizarre. Mais ça peut être interressant. ^^

_________________


=>Allez les Bleus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden
Mercenaire XD
Mercenaire XD


Nombre de messages : 219
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas.
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Rang: D
Camps: Guilde Neutre
Mordz:

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   29.01.09 17:23

Cette fic se déroulera au cours du premier tome. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89den
Diabolo
Knight of Zero
Knight of Zero
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21619
Age : 23
Localisation : Nabata
Date d'inscription : 12/04/2006

Feuille de personnage
Rang: S+ comme SSSTYLISH !
Camps: Patates Roses
Mordz: Beaucoup. (oupas)

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   29.01.09 17:28

J'ai vu ça. x)

_________________

Section d'Elite (lvl 2)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris
Nouveau Membre
Nouveau Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1395
Localisation : A MT ou à la DF, ca dépend. ^w^
Date d'inscription : 23/08/2008

Feuille de personnage
Rang: S
Camps: Twulipiens
Mordz:

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   29.01.09 17:45

Et alors McGonagall révéla sa vraie nature en se changeant en DIABOLO! OMG? OMD? Ca dépend.

*Mode délire off*


Très bien écrit, on dirait presque que ca sort du bouquin. =)
Espérons que tu arrive a y placer quelques "révélations" collant avec l'histoire =D

JOYEUX NOËL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flora76.populus.ch/
Eden
Mercenaire XD
Mercenaire XD


Nombre de messages : 219
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas.
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Rang: D
Camps: Guilde Neutre
Mordz:

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   30.01.09 18:25

Une nouvelle vie pour Harry Potter?

Chapitre 2 : Rappel à l'ordre!



Harry se tenait debout devant le professeur McGonagall, tel une statue de marbre. Il ne savait pas quoi répondre, et le mensonge qu'il avait utilisé avec Hermione ne fonctionnerait sûrement pas avec la directrice de sa maison. Il ne répondit rien, sous le regard moqueur de quelques tableaux. Le professeur s'éclaircit bruyamment la voix, comme pour dire qu'elle attendait une réponse au plus vite. Harry baissa les yeux.

-Alors, Harry Potter? Avez-vous une excuse valable pour vous permettre de ne pas assister au cours de monsieur Flitwick? demanda le professeur McGonagall d'une voix toujours aussi stricte.
-Non, professeur McGonagall. Mais, je ne me sens pas très bien en ce moment... je fais perdre beaucoup de points à notre maison, et j'ai l'impression que le professeur Rogue s'acharne sur moi! protesta Harry, ses cheveux noirs en bataille.
-Vous dîtes n'importe quoi, Potter. Si jamais vous esquiver de nouveau un cours sans raison valable, j'en parlerai à Dumbledore!
Harry hocha la tête et réajusta ses lunettes rondes qui tombaient sur son nez. On pouvait apercevoir, derrière les verres, un regard plongé dans le vide. Le jeune sorcier fut aussitôt tiré de sa rêverie par la voix du professeur McGonagal.
-Vous pouvez sortir, Potter. Et n'oubliez pas votre prochain cours avec le professeur Chourave! déclara la directrice de sa maison.
Harry Potter ne répondit pas et sortit du bureau.

Dans la cour du collège de Poudlard, Ron et Hermione étaient assis sur un banc qui flottait dans les airs. Hermione relisait son cours de botanique, au cas où le professeur Chourave organiserait une interrogation surprise. De son côté, Ron épiait les faits et gestes de Drago Malefoy, élève à Serpentard. Celui-ci s'amusait, avec ses deux compères Crabbe et Goyle, à dissimuler le crapaud de Neville dans les poches de sa grande robe aux couleurs de Serpentard. Neville Londubat était un élève aussi maladroit que naïf. Il n'opposait pas grande résistance à ceux qui étaient contre lui et se contentait, pour la plupart du temps, de couiner lamentablement. Il suppliait Malefoy de lui rendre son crapaud, c'était un cadeau de sa grand-mère et il y tenait beaucoup.
-Essaye de l'attraper, dit Malefoy en narguant Neville.
Crabbe et Goyle rigolaient bêtement derrière Malefoy, en pointant Neville de leurs doigts dodus. Celui-ci commença alors à sangloter, tandis que Malefoy redoublait ses moqueries en vue de ces quelques larmes qui perlaient sur les joues jouflues du maladroit Gyffondor.
-Alors, Londubat? C'est pas en pleurant que tu vas le récupérer ton stupide crapaud!
Malefoy jonglait avec l'animal baveux, tandis que ce dernier vomit une substance verdâte et visqueuse. Malefoy mit du temps à se rendre compte de ce qui s'était passé. Il comprit alors lorsque de nombreux rires retentirent dans la cour du collège.
-Mais qu'est-ce que ça? fit Malefoy en touchant ses cheveux dorés aspergés de déjection de crapaud.
Ron ne put s'empêcher de partir dans un véritable fou rire, tandis que Hermione ne prêtait aucune attention à tout ce vacarme et continuait ses révisions sur la botanique.

Harry déambulait dans les couloirs déserts du collège, croisant parfois la route de Miss Teigne qui miaulait inlassablement d'une voix aigüe. Harry ne s'en souciait guère et poursuivait sa route dans les couloirs, en descendant parfois quelques escaliers mobiles. Au détour d'une statue métallique qui semblait étrangement animée, il déboucha sur la cour du collège où de nombreux rires retentissaient. Il s'approcha et vit Malefoy qui jetait le crapaud de Neville par terre et exprimait un visage dégoûté. Ses cheveux dégoulinaient d'une substance étrange, mais Harry ne chercha pas à comprendre et alla rejoindre ses amis, Ron et Hermione, toujours assis sur le banc flottant. Arrivé à leur hauteur, Ron lui demanda que ce le professeur McGonagall lui avait dit.
-Elle est au courant pour mon absence au cours du professeur Flitwick, chuchota Harry, faisant en sorte que Hermione n'entende rien.
Mais l'élève modèle de Gryffondor n'écoutait rien, elle était complètement plongée dans son livre "Milles herbes et champignons magiques".
-Mince! s'écria Ron. Tu vas avoir des problèmes?
-Pour l'instant, je ne pense pas... fit Harry.
-Pour l'instant?

Mais Harry se dirigeait déjà dans les couloirs du collège, pendant que la sonnerie magique retentissait mélodieusement. Elle annonçait le début des cours de l'après-midi. Ron tapota l'épaule de Hermione, qui sursauta, lui annonça que la sonnerie avait déjà sonnée et qu'il fallait se rendre au cours du professeur Chourave. Elle acquiesça, se leva du banc flottant et emboîta le pas de Ron, son livre de botanique en main. Lorsqu'ils arrivèrent tous les deux devant la salle de classe, Harry était déjà là, adossé contre un mur orné de tableaux animés et d'araignées multicolores dont les toiles brillaient étrangement. Il releva la tête et ses cheveux noirs laissèrent apercevoir sa cicatrice en forme d'éclair. Juste en dessous de cette balafre qui faisait la réputation du jeune sorcier figurait ses petites lunettes rondes, qui abritaient des yeux verts semblable à des émeraudes. Lorsqu'il croisa le regard de Ron et Hermiona, il dessina un sourire forcé sur son visage d'adolescent.
-Le professeur n'est toujours là? s'interrogea Ron.
Harry fit non de la tête, tandis que Hermione se plaignait. Elle détestait que les professeurs soient en retard, pour la simple et bonne raison qu'elle n'aimait pas rater une seconde de cours. Elle souffla péniblement, ouvrit son ouvrage botanique et se plongea de nouveau dans une lecture imperturbable. A ce moment là, Drago Malefoy bouscula volontairement Neville qui laissa échapper son crapaud. L'élève de Serpentard rigolait sournoisement tandis que Crabbe et Goyle essayaient de l'imiter dans un rire abruti. Neville appelait désespérément son crapaud pour que celui-ci revienne, mais il disparut dans les escaliers qui menaient à la Grande Salle.

-Alors, Neville, il glisse ton crapaud? Faut faire plus attention! dit Malefoy d'une voix innocente.
Neville approuvait par des signes de tête frénétique, tandis que Drago l'imitait en faisant remuer sa chevelure dorée. Cela provoqua les esclaffements de ses gardes du corps, mais Ron et Harry regardaient Drago d'un regard noir. Harry s'approcha de lui et lui tapota l'épaule, pour le prévenir de sa présence. Malefoy se retourna et esquissa un sourire lorsqu'il vit Harry.
-Va lui chercher son crapaud, fit Harry d'un ton froid.
-Oh, mais c'est qu'il me donne des ordres l'orphelin! Non, j'irai pas le chercher! scandait Drago en sautillant autour de Harry.
Harry regardait l'élève Serpentard qui sautillait autour de lui, accompagné par Crabbe et Goyle qui l'imitait en sautant grossièrement. Harry mit une main dans la poche de sa robe rouge et jaune, aux couleurs de la maison Gryffondor.
-Je te le conseille vivement, sinon… fit Harry, lançant un dernier appel à Drago qui sautillait toujours stupidement.
L’élève de Serpentard s’arrêta brusquement et tourna la tête vers Harry.
-Sinon quoi?
Malefoy n’avait pas eu le temps de terminer sa phrase que Harry tira immédiatement la main de sa poche, armé de sa baguette magique. Il la pointa sur le front de Malefoy, dont le sourire se transforma aussitôt en une grimace terrifiée.
-Sinon…
Harry marmonna quelques mots et sa baguette s’illumina d’un rouge vif. Elle semblait prendre feu, et des étincelles jaillissaient par l’extrémité de l’arme magique. Le front de Malefoy dégoulinait de sueur et ses pots de colle, Crabbe et Goyle, déglutissaient bruyamment. Le silence pesant fut soudain brisé par une voix agréable, celle du professeur Chourave.
-Bonjour les enf… mais, qu’est-ce qu’il se passe ici?! s’exclama-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89den
Lerok
Indestructible
Indestructible


Masculin
Nombre de messages : 6697
Age : 26
Localisation : Fume devant la bourse de Wall Street
Date d'inscription : 09/09/2008

Feuille de personnage
Rang:
Camps: Twulipiens
Mordz:

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   30.01.09 18:30

Ca roxxe.
Ca serait bien de te remettre à jouer maintenant I love you

_________________

Deuxième du Tournoi des Flambys, Yata!

Participation à l'événement sur Hydrokita, par Elyfinthiel.
Par la Twulipe, nous vaincrons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden
Mercenaire XD
Mercenaire XD


Nombre de messages : 219
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas.
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Rang: D
Camps: Guilde Neutre
Mordz:

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   30.01.09 18:32

Oui, ce serait une bonne idée! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89den
Eden
Mercenaire XD
Mercenaire XD


Nombre de messages : 219
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas.
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Rang: D
Camps: Guilde Neutre
Mordz:

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   02.02.09 20:35

Une nouvelle vie pour Harry Potter ?

Chapitre 3 : Dehors ?


Des gouttes de sueurs perlaient sur le front livide de Drago Malefoy, comme la rosée qui ruisselait sur les feuilles du petit matin. La lumière rougeâtre qui émanait de la baguette de Harry s'atténua lorsque celui-ci entendit la voix du professeur Chourave qui résonnait dans les couloirs. Elle balbutiait et ne comprenait pas ce qu’il se passait.
-Mais… les… enf… ants? Que faites-vous? S’interrogeait le professeur de botanique.
Drago Malefoy, reprenant peu à peu ses esprits, désigna Harry Potter de son doigt fin.
-C’est lui, madame! Il me menace avec sa baguette magique!
Le professeur Chourave laissa choir tous ses ouvrages de botanique sur le sol carrelé. Son visage traduisait une grimace déformé par la colère, et ses joues écarlates maculées de terre ressemblaient à un volcan en éruption. Harry baissa sa baguette, la rangea dans sa poche et se tourna vers le professeur en furie.
-Potter! Scanda-t-elle. Dans le bureau du professeur McGonagall, tout de suite!
Elle joignait le geste à chacune de ses paroles, faisant remuer tous ses vêtements imprégnés de crasse et de pétales de fleur carnivore. Cette pluie de déchets s’abattait sur Ron, qui regardait Harry avec des yeux ronds. Hermione s’arracha à sa lecture et lança un regard noir à Drago qui ricanait silencieusement.
-Cette fois-ci, c’est la bonne… marmonna-t-il d’une voix dédaigneuse.

Tandis que Harry se dirigeait, à nouveau, dans le bureau du professeur McGonagall, ses camarades entraient dans la salle de classe de botanique. Les élèves de Serpentard, eux, prenaient la direction des cachots d’un pas nonchalant. Harry arpentait les marches dans un silence morose, qui était parfois brisé par les gouttes de pluies qui martelaient les fenêtres du collège. Au fur et à mesure qu’il se rapprochait du bureau de la directrice de sa maison, son estomac se nouait dans une douleur incommensurable. Ses oreilles bourdonnaient et son front suintait de sueur. Il gravit la dernière marche en marbre et se retrouva face à la porte du professeur McGonagall. Il s’approcha doucement et déglutissait bruyamment à l’idée de se retrouver face au visage sévère de son professeur. Il prit une grande inspiration et essuya son front dégoulinant avec un pan de sa robe. Il toqua.
-Entrez! Fit une voix agréable.
Ce n’était pas le visage du professeur McGonagall que Harry découvrit en poussant la porte, mais celui du professeur Dumbledore. Sa longue barbe grise rayonnait dans la pièce sombre, et ses lunettes en demi-lune abritaient un regard coruscant. (private joke) La directrice McGonagall était assisse dans un fauteuil en cuir marron, à côté d’un feu crépitant. Le professeur Rogue était là lui aussi et regardait Harry de ses yeux vitreux.
-Vous voici enfin, Potter, dit Rogue d’un ton plein d’aversion.

Tandis que Neville Londubat recueillait toutes les éloges du professeur Chourave pour sa magnifique plante, Ron interpellait Hermione de ses doigts constellés de tâches de rousseur.
-Viens voir, chuchota-t-il en s’assurant que le professeur était toujours occupé avec Neville.
Hermione s’approcha furtivement, laissant derrière elle sa fleur magnifiquement épanouie.
-Tu penses que Harry va être renvoyé? Reprit Ron d’une voix hésitante.
-Je n’en sais rien du tout, Ron, rétorqua Hermione en secouant la tête.
-Je ne suis pas rassuré du tout… Har…
Ron s’interrompit lorsqu’il entendit un grand claquement. C’était la main crasseuse du professeur qui avait percuté la table, comme pour notifier sa présence. Elle s’éclaircit bruyamment la gorge et regarda Ron et Hermione d’un regard réprobateur.
-Granger, fit-elle, à votre place! Quant à vous, Weasley, vous feriez mieux d’apprendre vos cours de botanique au lieu de discutailler avec vos amis! Reprit-elle d’un ton sévère.
Le tein du visage de Ron devint soudain aussi écarlate que sa chevelure et il se plongea dans son livre d’un air atterré.

Rogue n’avait toujours pas détaché son regard perfide du jeune Harry, tandis que Dumbledore prit la parole d’une voix calme.
-Harry, si tu es là aujourd’hui, c’est parce que tu as commis de graves fautes au sein du collège…
-Et ce n’est pas la première fois que tu es rappelé à l’ordre, poursuivit McGonagall en fixant Harry de ses yeux grisâtres.
-Et cette récidive va forcément conduire à une sanction, conclut Rogue de sa voix froide.
De graves fautes, une sanction… Harry n’avait retenu qu’une bribe de mots et frissonnait légèrement. Il venait de prendre conscience de son erreur, il n’aurait pas dû menacer Malefoy avec sa baguette magique. Le jeune Serpentard n’attendait que ça, et cette erreur allait sans doute conduire Harry au renvoi définitif. Tandis que le jeune sorcier, entouré par les trois imminents professeurs, réfléchissait dans un silence pesant, la porte s’ouvrit d’une puissance inouïe, manquant de la déloger de ses gonds dorés. Harry sursauta et se retourna brusquement, oubliant ses pensées pour quelques instants. A sa grande stupéfaction, il découvrit une grossière silhouette qui tenait encore fermement la poignée de la porte. De longs cheveux noirs coulaient sur ses épaules, dans une ondulation perpétuelle. Une longue barbe broussailleuse cachait son visage où se dessinait d’épais sourcils, qui superposaient ses yeux sombres. Son long manteau en peau de castor ruisselait de gouttes d’eau et était imprégné de boue qui dégoulinait sur le sol reluisant de la salle plongée dans le silence. Une légère éructation se fit alors entendre et l’homme prit la parole.
-Excusez-moi, Dumbledore, je suis en retard, fit l’homme d’un ton désolé.
-Ce n’est rien, Hagrid.
Depuis qu’il était entrer dans cette salle, Harry n’était pas du tout rassuré. Mais le nom que venait de prononcer le directeur du collège l’avait soulagé. Harry tenait beaucoup à Hagrid et le considérait comme un véritable ami. Cette présence familière le rassurait. Soudain, le professeur McGonagall se leva de son fauteuil et invita les professeurs à s’assirent sur les chaises qui entouraient l’imposant bureau en bois de chêne.
-Nous allons pouvoir débuter notre vote, dit McGonagall en esquissant un sourire.
Harry restait debout, devant les yeux qui examinaient son corps pétrifié. Il ne savait pas quoi faire, pas quoi dire. Il se taisait et observait Hagrid en espérant que celui-ci vienne à son secours.
-Nous pouvons commencer, marmonna Rogue qui semblait ravi de voir Harry dans cet état de panique.
Suite aux paroles de Rogue, les professeurs sortirent leurs baguettes et les pointèrent vers Harry. Ce dernier eût un sursaut et sentait son cœur qui battait à tout rompre.
-Ne t’inquiètes pas, Harry, nous n’allons pas te lancer un sort, rassura Dumbledore en ricanant légèrement.
Harry se força à sourire, malgré le masque de peur qu’il portait sur le visage.
-Je vais vous expliquer comment nous allons procéder, Potter, souffla la voix sévère du professeur McGonagall. Chaque professeur ici présent agitera sa baguette magique jusqu’à ce qu’une couleur jaillisse de l’extrémité de la baguette. Si une couleur verte émane de la baguette, le professeur possédant la baguette en question sera contre votre renvoi. Si la lumière s’avère être rouge, le professeur en question sera pour votre renvoi. Est-ce clair? Demanda le professeur McGonagall.

Harry fit des hochements de tête approbateurs, tandis qu’il sentait la peur qui montait en lui. Il observait les baguettes magiques de chaque professeur, en attendant qu’une couleur jaillisse.

Rogue fut le premier à remuer sa baguette. Il dessinait des boucles élégantes dans l’air, et s’arrêta. L’extrémité de la baguette s’illumina brusquement et une couleur se formait à l’intérieur de l’étincellement. Il y eut un léger silence, jusqu’à ce qu’une petite détonation retentisse. Un léger filet rougeâtre s’échappa de la baguette et dansait d’un air amorphe, se tortillant comme atteint pour une atroce douleur. Un léger sifflement se fit entendre et la lumière disparût, comme aspirée par la baguette. Rogue eût un léger rictus, dévoilant quelques dents jaunies. Harry n’était pas très étonné par le choix du professeur Rogue. Il détourna le regard et s’attarda sur la baguette du prochain professeur. C’était McGonagall. Elle prit son arme magique et fit des mouvements semblables à ceux de Rogue. La même détonation se fit entendre et l’illumination dévoila à nouveau un filet rouge qui s’élevait lentement jusqu’au plafond. Harry sentit un frisson qui lui parcourait l’échine, et détourna les yeux de ce filet qui traduisait son renvoi. C’était au tour du professeur Dumbledore. La baguette du vieil homme dévoila, contrairement aux autres, un long filet vert qui dansait harmonieusement dans l’air. Il répandait une douce lumière dans la pièce et Rogue semblait être dérangé par cet éclairage aussi vert que les plaines qui soutiennent le château de Poudlard.

Malgré cette voie positive, Rogue et McGonagall avaient votés pour son renvoi du collège. Harry sentait quelques larmes qui coulaient doucement sur ses joues livides. Cependant, il avait oublié la présence de Hagrid. Il était adossé contre le mur, et regardait Harry en esquissant un petit sourire sous son épaisse barbe. Harry était soulagé, Hagrid allait sans aucun doute se prononcer et donner un avis positif que Harry soit maintenu au collège. La peur s’était dissipée.

Hagrid, dont les pans de son manteau en peau de taupe traînaient par terre, s’approcha doucement du professeur Dumbledore et s’éclaircit la voix. Hagrid n’avait plus de baguette magique depuis son renvoi, il se contenta donc de se prononcer oralement.

-Je suis pour le renvoi de Harry, marmonna-t-il dans sa grande barbe broussailleuse.

Harry n’en croyait pas ses oreilles. Il avait crû mal entendre et regardait Hagrid avec des grands yeux ronds. Il voulait parler, demander pourquoi… mais les mots obstruaient sa gorge. Il ouvrait sa bouche sans qu’aucune lettre ne puisse y sortir. Rogue regardait, d’un air amusé, l’expression de panique qui déformait le visage de Harry. Le professeur Dumbledore, lui, semblait assez étonné de par le choix du garde-chasse qui regardait honteusement Harry.
-Vous êtes sûr, Rubeus? Demanda Dumbledore.
-Tout à fait, balbutia Hagrid.
-Dans ce cas, j’annonce le renvoi officiel de Harry Potter du Collège Poudlard…
-Attendez, professeur Dumbledore… j’ai une faveur à vous demander, s’il vous plaît… coupa Hagrid de sa voix hésitante.

Harry se tortillait dans tous les sens. Il dégoulinait de sueur et était pris de nausées. Ses lunettes rondes glissaient sur son nez, où quelques larmes ruisselaient. Hagrid prit alors la parole.

-Je voudrais que Harry soit… mon coéquipier.
-Votre coéquipier? S’interrogea Dumbledore.
-Tout à fait. Je voudrais qu’il soit garde-chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89den
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]
» Acheter des objets de la saga Harry Potter
» Les charades d'Harry Potter
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Harry Potter ( l'Elu )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Patate Warz: LE FORUM :: Le Refuge des Féculents :: Coin des Fans :: Fics Général-
Sauter vers: